Ichetucknee River

Après avoir failli geler sur place hier, parce que les températures en Floride sont beaucoup trop basses pour cette saison, le soleil refait son apparition ce matin. Dès l’aube, nous pouvons nous rendre à proximité de Gainsville où nous avons rendez-vous avec Ginger Morgen, la biologiste de l’Ichetucknee Springs State Park.

La première exsurgence dans le parc est densément peuplée de Myriophyllum heterophyllum et Ludwigia repens ainsi que de Sagitaria kurzeriana, Charra ssp. et Nasturium floridanum. La rive est en outre peuplée de Crinum americanum qui produit de gros bulbes très voyants. La température de l’eau avoisine les 22°C et la visibilité est excellente. Après avoir exploré un peu l’exsurgence, nous nous rendons au Blue Spring Hole où nous avons la chance de rencontrer quelques plongeurs-spéléologues. Le fond est densément recouvert de Sagittaria kurzeriana. Dans la partie ombragée de la berge pousse une espèce Fissidens sur un immense cyprès.

Mais le clou absolu de la journée est l’Ichetucknee River qui débouche après quelques miles dans la Santa Fee River. Un vrai régal pour les passionnés de plantes. Des plantes aquatiques à perte de vue, dans des couleurs absolument magnifiques. On s’y sent comme un poisson dans un chef-d’œuvre d’aquascaping. Nous n’avons cependant pas rencontré l’alligator de taille moyenne qui est censé vivre ici. Après plus de 6 heures passées dans l’eau, nous retournons à terre et essayons d’assimiler tout ce que nous avons vu autour d’un savoureux dîner.

...