Hose Mountain

Hose Mountain se trouve à une demi-heure de route de Kapit. A bord d’une voiture de location, nous roulons par monts et vaux jusqu’à ce que la route s’arrête brusquement. Un panneau sympa attire notre attention sur les dangers variés qui guettent au-delà. Après quelques minutes de marche, nous atteignons déjà la rivière.

Ici aussi, nous découvrons le paysage typique que nous avons déjà vu les jours derniers: des arums à perte de vue. Dans l’eau limpide, nous découvrons quelques rares poissons dont la plupart ressemblent à une espèce de Garra et se nourrissent de ce qui pousse sur les pierres. Par contre, nous trouvons deux espèces d’escargots, un Viviparidae et une espèce Brotia.
Dans un mince filet d’eau en amont du ruisseau, Chris découvre une espèce Macrobrachium probablement inconnue jusqu’alors; avec ses 3 à 4 cm, elle semble avoir atteint sa taille adulte. Nous distinguons nettement les pointes de ciseaux blanches sur les petits plans d’eau recouverts de feuilles mortes qui se sont formés ici.

Une autre nouvelle espèce à nos yeux: Schismatoglottis roseaspatha. La plante atteint environ 40 à 50 cm, avec de fines feuilles brillantes qui rappellent fortement certaines espèces d’Anubias connues dans le commerce. En certains endroits, nous découvrons aussi des peuplements submergés qui n’atteignent ici toutefois que quelques centimètres de hauteur. Il semble que sous l’eau, la plante reste nettement plus petite. Elle pousse de préférence sur des parois rocheuses et pourrait donc constituer un enrichissement intéressant pour l’aquascaping.
Dans cet habitat, nous découvrons en outre Bucephalandra pygmaea ’Kapit’ que nous connaissons déjà et qui pousse par endroits en compagnie de Schismatoglottis roseaspatha.  

                       

...