Plonger équipé dans l’aquarium

8 avril 2011

Des plantes Dennerle embellissent les paysages subaquatiques de l’aquarium tropical Hagenbeck.

Il fait chaud dans les coulisses de l’aquarium tropical Hagenbeck à Hambourg. Andrea Ferner, collaboratrice de Dennerle, a pu s’en rendre compte cette semaine. Elle est venue visiter cet univers de près de 8000 mètres carrés afin de se faire une idée de l’aménagement des paysages aquatiques sur place. L’entreprise palatine sponsorise depuis

la construction des installations il y a quelques années, l’aménagement intérieur de l’aquarium sud-américain de 28 000 litres et d’autres bassins d’observation avec des plantes de son propre élevage.
Andrea Ferner avait aussi apporté une boîte supplémentaire contenant des plantes aquatiques en guise de cadeau. « L’occasion pour moi de voir comment les soigneurs d’animaux et aquariophiles disposent correctement les plantes dans de tels grands bassins », dit-elle en remettant le premier bouquet vert à Florian Ploetz, âgé 24 ans. Et il plonge – entièrement équipé. « Dans un aquarium de cette taille, ce n’est ni pratique ni judicieux de travailler avec un tuba », explique Guido Westhoff, le directeur de l’aquarium tropical. « Imaginez que le soigneur d’animaux doit remonter à la surface à chaque fois qu’il placé une plante. Pour des centaines de plantes, le temps investi serait énorme. »

Pendant ce temps, Andrea Ferner s’est postée devant la vitre du grand aquarium et indique du doigt l’endroit où Florian Ploetz doit placer l’une des plantes apportées. Le jeune plongeur indique avec son pouce qu’il a compris, que c’est une bonne idée.
De très bonnes idées et une intervention judicieuse, voilà le résumé positif qu’Andrea Ferner tire de sa visite à l’aquarium tropical. Car ici, on investit beaucoup dans la promotion de l’aquariophilie. « Cela justifie largement la poursuite du sponsoring sans exception », dit-elle.

...