L’utilité de la fumure au CO2

Des plantes magnifiques, des poissons frétillants - grâce au CO2 !
Pourquoi de la fumure au CO2 dans votre aquarium ?

L’eau d’aquarium contient presque toujours trop peu de CO2. Le CO2 naturel est déjà éliminé de l’eau du robinet par aération par les compagnies de distribution. Les plantes aquatiques absorbent avec avidité les faibles quantités contenues dans l’aquarium. Cela ne suffit généralement pas. Les tiges et les feuilles deviennent faibles et pâles ; leur croissance manque totalement de vigueur. Les défenses immunitaires sont affaiblies, les algues commencent à coloniser les feuilles. Contrairement à la nature, l’aquarium manque de réapprovisionnement naturel. Mais qui aimerait avoir dans son aquarium une couche de terre pulvérulente de plusieurs centimètres d’épaisseur, composée de feuilles mortes et de restes de nourriture ?

 
La fumure au CO2 offre beaucoup d’autres avantages.
  • Le CO2 se dissout dans l’eau en partie sous forme de gaz carbonique. Il permet donc de régler le pH (l’acidité) de l’eau d’aquarium à des valeurs naturelles optimales pour les poissons et les plantes.
  • Les poissons d’aquarium en particulier aiment bien une eau légèrement acide. Elle a une influence positive sur leur peau très sensible.
  • Les oligo-éléments, importants pour les poissons et les plantes, sont mieux exploités.
  • La fumure au CO2 évite les dépôts calcaires peu esthétiques sur les feuilles des plantes (« décalcification biogène », cf. figure).
Le manque de CO2 a des conséquences graves, dont
  • des plantes chétives et estropiées,
  • un dépérissement brusque des plantes,
  • des dépôts calcaires sur les feuilles,
  • un pH beaucoup trop élevé qui n’a plus rien de naturel.
  • D’où des poissons sous stress et davantage
  • sujets à des maladies,
  • des carences en fer et en oligo-éléments
  • l’intoxication brusque à l’ammoniac,
  • la prolifération des algues.
 
Conseil professionnel

Une bonne croissance des plantes = pas d’algues

Dans les aquariums avec des plantes vigoureuses, les algues gênantes n’ont pratiquement aucune chance. Les substances nutritives qui favorisent l’apparition des algues, comme les phosphates et les nitrates, sont immédiatement « absorbées » par les plantes. Toutefois, si le CO2 vient à manquer, la croissance des plantes commence à stagner. L’excédent en substances nutritives n’est plus consommé assez vite. Les algues ont alors leur chance, parce qu’elles peuvent se contenter de quantités de CO2 minimes.

Une bonne plantation et la fumure régulière au CO2 font donc partie des mesures préventives essentielles contre les algues.

 
L’approvisionnement en CO2 dans l’aquarium

Il existe différents systèmes d’approvisionnement en CO2 pour un aquarium. Ils se distinguent par la source de CO2. Fondamentalement, il existe des systèmes d’approvisionnement en CO2 sous forme de gaz biologique et de gaz comprimé, ce second système se subdivisant à son tour en systèmes jetables et réutilisables.

Dennerle propose des sets complets et des accessoires pour l’ensemble des trois systèmes :

 CO2 BIO ‒ la méthode de fumure au CO2 la plus économique et la plus simple

 

 Production de CO2 basée sur une fermentation de levures contrôlée et constante.

 

 SYSTÈME JETABLE ‒ la méthode de fumure au CO2 pratique

Approvisionnement en CO2 au moyen de gaz comprimé contenu dans une bouteille jetable recyclable

 

 SYSTÈME RÉUTILISABLE - la méthode de fumure au CO2 durable

 Approvisionnement en CO2 au moyen de gaz comprimé contenu dans une bouteille réutilisable (rechargeable)

Pourquoi du CO2 ?
  • Toutes les plantes ont besoin de CO2 comme substance nutritive pour la photosynthèse.
  • La photosynthèse de la plante d’aquarium fournit aux poissons de l’oxygène vital.
  • Le CO2 se dissout dans l’eau en partie sous forme de gaz carbonique. Il permet donc de régler le pH (l’acidité) de l’eau d’aquarium à des valeurs naturelles optimales pour les poissons et les plantes. Les poissons d’aquarium aiment bien une eau légèrement acide. Elle a une influence positive sur leur peau très sensible.
  • Les oligo-éléments, importants pour les poissons et les plantes, sont mieux exploités.
  • La fumure au CO2 évite les dépôts calcaires peu esthétiques sur les feuilles des plantes (« décalcification biogène »).
Que se passe-t-il sans adjonction de CO?

Des signes de carences peuvent apparaître :

  • des plantes chétives et estropiées,
  • un dépérissement brusque des plantes,
  • des dépôts calcaires sur les feuilles,
  • un pH beaucoup trop élevé qui n’a plus rien de naturel.
  • D’où des poissons sous stress et davantage sujets à des maladies,
  • des carences en fer et en oligo-éléments
  • l’intoxication brusque à l’ammoniac,
  • la prolifération des algues.
...