Dennerle donne son nom au crabe vampire

Le crabe connu jusqu’à présent comme Geosesarma sp. « Vampire » s’appelle désormais Geosesarma dennerle.

Importé pour la première fois d’Indonésie en Allemagne en 2006, Geosesarma sp. « Vampire » vient de faire l’objet d’une description scientifique ; Dennerle a soutenu financièrement les recherches des auteurs.

Dans son habitat naturel, ce petit crabe terrestre et nocturne vit dans des zones humides au bord de l’eau. Il creuse peu et s’aventure assez rarement dans l’eau. En aquaterrarium, ce crabe n’a pas besoin d’une partie aquatique profonde, mais plutôt d’une zone pour grimper. La présence du crabe vampire dennerle en aquaterrarium est de plus en plus fréquente, notamment en raison de ses comportements intéressants et de sa relative facilité d’entretien et de reproduction.

La première description en a été publiée le 16.01.2015 dans la revue « The Raffles Bulletin of Zoology Volume 63 » sous le titre « New species of "vampire crabs" (Geosesarma De Man, 1892) from central Java, Indonesia, and the identity of Sesarma (Geosesarma) nodulifera De Man, 1892 (Crustacea, Brachyura, Thoracotremata, Sesarmidae) ».
Le crabe vampire classique à yeux orange et la variante à yeux jaunes ont été élevés au rang d’espèce commune avec le crabe à yeux verts désigné anciennement comme Geosesarma sp. « Blue » et portent désormais le nom d’espèce scientifique Geosesarma dennerle.

Dans leur première description, NG et al. Expliquent que les espèces sont menacées dans leur milieu naturel et que le marché des animaux de compagnie devrait davantage recourir aux reproductions. Dennerle tient à soutenir cette demande par son engagement.

...