Certification de la gestion de la qualité selon les critères les plus stricts

La société Dennerle GmbH obtient officiellement la certification selon ISO 9001:2008

Fondée en 1966 et établie à Vinningen, la société Dennerle GmbH propose à ses clients un vaste éventail de produits destinés à l’aquariophilie et aux bassins de jardin. Depuis décembre 2012, l’entreprise est certifiée selon la norme ISO 9001:2008 et donc armée pour une gestion de la qualité selon les critères les plus stricts. Le certificat vient d’être solennellement remis à l’entreprise palatine.

La société Dennerle GmbH occupe environ 160 collaborateurs ; elle compte parmi les plus grandes serres aquatiques d’Europe et les fournisseurs majeurs d’articles d’aquariophilie. L’éventail de ses prestations comprend la fabrication et distribution de produits, mais aussi la fourniture de concepts de marketing ciblés sur les besoins individuels des clients. L’exécution rapide des productions spéciales et les conseils en matière de formation des vendeurs et utilisateurs sur place font autant partie des missions de l’équipe de Dennerle que les projets de recherche et de développement d’innovations, nettement orientés vers la qualité et destinés à leur domaine d’activité.

« La décision en faveur d’une certification ISO découle de notre volonté d’aider le mieux possible notre clientèle », explique Peter Koch, directeur chez Dennerle. Selon lui, malgré une gestion de la qualité déjà hautement appréciée par tout le secteur, l’entreprise a découvert, en vue de ses projets d’expansion, des possibilités d’amélioration qu’elle pourra concrétiser de manière optimale dans le cadre d’un processus de certification. « Les résultats des premiers mois nous confortent déjà dans notre décision de la certification selon ISO 9001:2008 », souligne Peter Koch. En effet, Dennerle enregistre les premiers résultats tangibles dans les domaines Orientation clients et Responsabilité de la direction. Par ailleurs, Peter Koch et son équipe se réjouissent des progrès réalisés pour l’implication de toutes les personnes participantes, l’approche processus, le management par approche système, l’amélioration continue de tous les domaines, l’approche factuelle dans la prise de décision ainsi que le développement des relations mutuellement bénéfiques avec les fournisseurs. « Ainsi, tous les domaines des exigences ISO sont remplis. »

Lors de la sélection d’un partenaire approprié pour la mise en œuvre du processus de certification, la direction tenait à ce que son entreprise puisse tracer sa propre route, en accord avec sa philosophie. Après quelques recherches, Peter Koch et Heinz Dennerle, administrateur délégué et fondateur de l’entreprise, ont porté leur attention sur la société IMSM GmbH. « Nous avons choisi IMSM après de nombreux entretiens préalables avec le directeur des ventes Ralph Detzel et l’auditeur Kurt Rieder. Ce qui nous a convaincus, c’est la démarche transparente et très logique de l’auditeur. Au lieu de nous imposer un système tout fait, il a été disposé à élaborer et appliquer un manuel de gestion de la qualité sur mesure, répondant à nos exigences bien spécifiques », souligne Peter Koch.

Fondée en 1994, la société IMSM augmente la valeur d’entreprises dans le monde en entier, grâce à des systèmes de management qui débouchent sur la certification selon ISO et d’autres normes internationales reconnues. Des auditeurs expérimentés et qualifiés travaillent avec leurs processus d’entreprise existants et les perfectionnent pour répondre aux exigences ISO 9001.

Chez Dennerle, le processus de certification s’est achevé au bout d’une petite année. L’entreprise a réalisé son souhait que les processus décrits ne la restreignent pas dans son fonctionnement. « L’aide apportée par Kurt Rieder a été exemplaire : la mise en œuvre des processus définis a pu se faire de manière impeccable, conformément à la norme ISO. Pour moi, la certification ISO induit un allègement considérable. Jusqu’à présent, la direction prenait en charge une part de responsabilité dans de nombreux domaines ; désormais, les chefs de service peuvent travailler de manière plus autonome, parce que les domaines d’activité sont maintenant encore mieux définis », explique Peter Koch pour résumer les résultats.

...