La filtration

Pourquoi filtrer ?

Prendre modèle sur la nature

Tout aquarium est un petit monde en vase clos. Toutefois, si l’on y regarde de plus près, les lois de la nature y sont aussi complexes que dans les vastes eaux de l’Amazone.
Seule une bonne connaissance des interactions biologiques et l’application de certaines règles qui en résultent, peuvent garantir le bon fonctionnement d’un aquarium. Les poissons sont en bonne santé, les plantes poussent parfaitement, l’eau reste cristalline et le fléau des algues est sous contrôle. La filtration joue ici un rôle crucial. Dans la nature, l’eau est lentement filtrée et renouvelée en permanence. Elle est filtrée par plusieurs couches de terre et de roches. Le gravier et le sable du fond sont denses et colonisés par d’innombrables micro-organismes qui agissent comme un gigantesque filtre. Les déjections des poissons sont biodégradées par des bactéries. Les microorganismes décomposent et reminéralisent les résidus de plantes mortes. Dans les eaux moins brassées, les impuretés superfines se sédentarisent. L’eau évacuée ou infiltrée est remplacée par de l’eau de pluie.