Eclairage

 

 

Eclairage – éventail des possibilités

 

Dans le milieu tropical d’origine de la plupart des plantes d'aquarium, un orage vient régulièrement assombrir le ciel. C’est pourquoi nous vous recommandons d’accorder une pause à vos plantes et de couper l’éclairage à midi, durant deux à quatre heures. Durant ce laps de temps, la lumière naturelle pénétrant par la fenêtre leur suffit amplement. Effet secondaire bienvenu : les algues souffrent du manque de lumière.

Dans un aquarium, l’éclairage est bien plus qu’une lumière qui aide l’observateur à reconnaître les plantes et poissons. Un bon éclairage garantit la photosynthèse et donc la croissance des plantes.  Mais comment pouvez-vous créer des conditions d’éclairage optimales pour vos plantes sans favoriser inutilement la croissance des algues ? La solution réside dans le spectre des couleurs :


Pour se développer à merveille, les plantes d'aquarium ont besoin de beaucoup de lumière de couleur rouge, avec une faible part de bleu et pas du tout ou peu de rayons U.V. Par contre, les algues prolifèrent surtout sous une lumière bleue et beaucoup de rayons U.V. Tout au long de leur évolution, les algues ont vécu dans l’eau. Elles y étaient principalement exposées à la lumière intense et directe du soleil et des rayons U.V. En revanche, la plupart des plantes d'aquarium proviennent à l’origine de forêts tropicales. Elles se sont adaptées aux conditions de lumière qui règnent à l’ombre d’arbres au feuillage dense. En ces endroits, les lumières ultraviolette et bleue sont filtrées naturellement.