La phase de rodage

En phase de rodage, de nombreuses algues vont se battre pour la suprématie et proliférer dans votre aquarium. Durant cette période, il aura dès lors parfois un aspect peu avenant. Ne vous faites aucun souci à ce sujet car c’est normal. Le plus souvent, les algues de gravier qui produisent des couches brunâtres et visqueuses s’établissent très rapidement. Le substrat de fond et les roches vivantes se couvrent alors d’une couche brunâtre à laquelle collent de petites bulles d’oxygène.

Durant cette phase, les conditions sont très défavorables pour les coraux et d’autres invertébrés. Ils ne s’habitueraient pas à un tel milieu et y périraient même la plupart du temps. Toutefois, en proliférant, ces algues consomment beaucoup d’acide silicique. Dès que celui-ci est épuisé, les algues régressent d’elles-mêmes. La macro-algue que vous aurez introduite y contribue aussi parce qu’elle fait concurrence aux micro-algues indésirables. Si les couches d’algues deviennent trop massives, vous devriez les aspirer avec un flexible fin ou les enlever mécaniquement dans le cadre du changement partiel de l'eau effectué chaque semaine.

 

Conseil :

Pour rendre la phase de rodage plus sûre, vous pouvez utiliser des bactéries de filtration Clearwater Nano Marinus FB7 BactoClean.

Nitrite
Durant la phase de rodage, des bactéries de filtration se répandent dans l’aquarium pour transformer l’ammonium en nitrite, puis le nitrite en nitrate. Pendant un certain temps, il y a le risque que la première phase soit achevée, mais pas encore la seconde. Dans ce cas, l’eau est toxique pour les occupants de l'aquarium parce qu’elle contient trop de nitrite. Vous pouvez facilement le mesurer à l’aide d’une solution d’essai vendue dans le commerce. Si vous suivez nos recommandations de rodage, l’expérience montre que l’aquarium ne présente pas de taux de nitrite excessifs.

Prolifération des algues
Dans les premiers mois, il existe en principe toujours un risque que l’une ou l’autre espèce de micro-algues commence à proliférer. Le plus souvent, les couches brunâtres des algues de gravier disparaissent d’elles-mêmes, peu de temps après, mais d’autres algues, comme p.ex. les algues visqueuses rouges ou les algues filamenteuses vertes, peuvent être très coriaces.

Remèdes :

Ne pas surpeupler l’aquarium.
Ne pas trop nourrir les occupants, réduire éventuellement la quantité de nourriture pendant un certain temps.
Effectuer régulièrement un changement partiel de l'eau (15 %).
Maintenir la densité dans la fourchette normale (1,022 - 1,024).
Aspirer ou enlever mécaniquement les micro-algues.