Crevettes

Crevettes

Les crevettes d'eau douce tant appréciées font partie de la famille des décapodes qui comprend également des écrevisses et des crabes d'eau douce et d'eau marine. Beaucoup d'espèces de crevettes sont d'excellentes algivores et peuvent donc protéger durablement plus d'un aquarium de ce fléau. C'est précisément cette qualité qui fait leur réputation. Le célèbre photographe d'aquariums japonais Takashi Amano a toujours abondamment utilisé la crevette Caridina multidentata (anciennement japonica) comme nettoyeuse dans ses superbes paysages d'aquarium.

L'élevage en aquarium

Ces petits invertébrés ne tiennent pas en place et sont des animaux assez résistants qui, dans de bonnes conditions d'élevage, se développent à merveille et font le bonheur des nano-aquariophiles. La taille des spécimens adultes est en moyenne de 3 cm.

La plupart des espèces de crevettes sont relativement tolérantes, en ce qui concerne les valeurs d'eau. La qualité de l'oxygénation est particulièrement importante. Lorsque le taux d'oxygène est trop bas, les crevettes tombent malades.

L'élevage de beaucoup d'espèces est assez facile à une température ambiante de 20 à 22 °C. Les espèces tropicales préfèrent davantage de chaleur, parfois jusque 28 °C. Il faut alors un chauffage supplémentaire, par exemple avec le thermoplongeur Nano. Lorsque l'eau est trop froide, les crevettes deviennent inactives.

Par ailleurs, il est très important pour leur bien-être que ces invertébrés disposent de possibilités de repli en suffisance, comme des zones ombragées à végétation dense, des feuilles mortes et surtout des cachettes en forme de grottes.

Les crevettes sont des animaux sociables. Beaucoup d'espèces de crevettes populaires se reproduisent régulièrement dans l'aquarium, par exemple les représentantes de la jolie famille des crevettes abeilles Caridina cf. cantonensis et surtout l'espèce la plus célèbre, «Crystal Red». Au départ, nous vous recommandons donc de mettre en place seulement cinq spécimens pour 10 litres d'eau.

Chez certaines espèces, les larves grandissent en mer. Elles ont besoin d'eau salée pour se développer. Dans ce cas, il est nettement plus difficile voire impossible d'assurer leur descendance dans l'aquarium. L'exemple le plus connu est la crevette d'Amano Caridina multidentata.

Alimentation

Les crevettes sont en règle générale omnivores, avec une prédilection pour les végétaux. Outre les algues, leur menu naturel contient aussi du plancton animal, des détritus (éléments végétaux morts, feuilles pourrissantes, etc.) et même des charognes.
Le plus souvent, ces sources nutritives naturelles ne sont pas présentes en suffisance dans l'aquarium. La base de l'alimentation y est constituée d'une nourriture riche pour crevettes, comme par exemple CrustaGran de Dennerle.

Pour varier les plaisirs et compléter l'alimentation, il convient d'ajouter régulièrement différents types de nourriture congelée (larves de moustiques, artémias), des feuilles à base d'algues de Dennerle, des légumes frais (épinards, courgettes), des feuilles de badamier (Catappa Leaves de Dennerle) ou des herbes (orties).

 

 

 

Mue

Comme tous les crustacés, les crevettes grandissent toute leur vie. A intervalles réguliers, elles doivent donc se défaire de l'ancienne carapace devenue trop petite pour en former une nouvelle ; autrement dit, elles muent. Comme leur corps est très mou durant la mue et donc extrêmement vulnérable, elles se retirent au fond d'une cachette protectrice. Après quelques jours, la nouvelle carapace est devenue dure et la crevette peut reprendre sa vie normale.

 

 
 
Les espèces les plus populaires

 

Crevette abeille rouge cristal, Caridina cf. cantonensis
«Crystal Red»

La crevette «Crystal Red» est considérée comme la reine des crevettes naines et apporte, par sa carapace rouge flamboyant, une jolie touche de couleur très vive dans tout nano-aquarium.

 

Crevette tigrée, Caridina cf. cantonensis «Tiger»

Les «tigrées bleues» comptent également parmi les  représentantes les plus populaires de ce groupe de crevettes très colorées. La coloration bleue inhabituelle leur donne une apparence particulièrement bizarre.

 

Crevette bourdon, Caridina breviata «Bumble Bee»

La crevette bourdon est facilement confondue avec la  crevette abeille, mais il lui manque les composants orangés. C'est une espèce de crevettes extrêmement sociable.

 
Crevette perle blanche, Neocaridina cf. zhangjiajiensis «White-PearL»

Les œufs blancs comme neige de cette espèce de crevettes transparente ressemblent à de petites perles.

Pendant que la descendance se développe dans la poche ventrale, la génération suivante se prépare déjà dans les gonades de la femelle.

 
Crevette cerise, Neocaridina heteropoda «Red»

Contrairement à la crevette abeille rouge cristal (voir ci-dessus), la crevette cerise n'a pas de composant blanc. La forte coloration rouge de ces crevettes très prolifiques peut être renforcée par une nourriture riche en caroténoïdes.

 

Toutes les espèces de crevettes précitées ont à peu près les mêmes exigences vis-à-vis de leur environnement:

 

Température: 18 à 26 °C, idéalement 20 à 23 °C
pH: 6,5 à 8
KH: 3 à 12 °d
Taille du bassin: au moins 10 litres

 

Crevette cardinale Caridina dennerli

La crevette cardinale est considérée comme l'une des plus belles crevettes d'eau douce connues du genre Caridina. Elle n'a été découverte que récemment. Sa population endémique vit exclusivement dans le lac Matano de l'île indonésienne de Sulawesi. Familière des rochers, elle s'est spécialisée dans une vie entre et sous les roches.
Le lac Matano a une excellente qualité d'eau, est limpide et pauvre en substances nutritives. Les valeurs d'eau ne subissent guère de fluctuations significatives.

Conditions d'élevage:
Température: 27 à 29 ℃
pH: 7,4 à 8
KH: 7 à 9 °d
Taille du bassin: au moins 10 litres

Dennerle parraine une espèce pour la crevette cardinale dont la description scientifique est toute récente.

Au Museum d'histoire naturelle de l'Université Humboldt à Berlin, les bio-systématiciens, pour ainsi dire les « ingénieurs-géomètres de la nature », décrivent de nouvelles espèces (taxonomie), leurs rapports de parenté (systématique), leur répartition géographique et leur écologie, dans le cadre de projets de recherche à orientation taxonomique-systématique.

Fidèle à sa devise «Vivre la nature», Dennerle soutient les scientifiques dans ce travail et se charge en contrepartie de parrainer le nom de l'espèce pour la crevette cardinale dont la description scientifique est toute récente. A la mémoire de Ludwig Dennerle, le père spirituel de l'aquariophilie naturelle, cette crevette reçoit le nom scientifique de «Caridina dennerli».

 

L'introduction des crevettes

Les crevettes sont très sensibles aux changements forts ou brusques des valeurs d'eau. C'est pourquoi Dennerle recommande la procédure suivante pour l'introduction en douceur des crevettes dans leur nouveau milieu:

Transvasez les crevettes avec l'eau du sachet de transport dans un seau propre plus grand. Attention ! Certaines espèces de crevettes sautent volontiers. Par sécurité, recouvrez donc le seau d'un essuie-main.
Sur une durée d'environ deux heures, rajoutez-y toutes les 10 à 15 minutes un quart de litre d'eau de l'aquarium ou laissez l'eau goutter dans le seau par un flexible.
La proportion finale entre l'eau de transport et l'eau de l'aquarium devrait être d'environ 1 à 3.
Après l'acclimatation, transférez prudemment les crevettes dans l'aquarium, à l'aide d'une épuisette.